Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CLANDEST'1

Je ne sais pas trop ce qui m’a pris ce vendredi 29 novembre 2013 lorsque j’ai créé Critique clandestine. J’avais repris goût à l’écriture quelques mois auparavant, mais laisser mes textes prisonniers de mon disque dur ne me dérangeait pas. Au fond, je crois que la fatigue et le soulagement d’arriver à la fin d’une période éprouvante consacrée à la lecture des mots des autres, m’ont finalement décidé à prendre du temps pour les miens. Créer ce blog, c’était d’abord prendre du temps pour moi. C’était arrêter le flux des demandes, des ordres et des obligations. Faire pause et réaffirmer le « Je ».

Je suis d’abord une spectatrice amoureuse de la salle. Je ne suis pas une professionnelle. Ma voix n’est pas celle de la prescription, la publication toujours tardive de mes textes en témoigne.

Je suis une lectrice de critiques. Les Cahiers du Cinéma et Positif ont forgé ma cinéphilie depuis plus de vingt ans, mais ces revues n’ont jamais guidé ma fréquentation de la salle. J’ai toujours lu les critiques après avoir vu les films. Les spoilers réguliers que renferment mes textes correspondent à mes habitudes de lecture.

Je suis une enfant du ciné-club. Ma cinéphilie s’est développée dans l’échange et le débat. Sur Twitter, au téléphone ou sur le trottoir de mon lieu de travail, les discussions sur un film sont toujours le point de départ de mes textes. Il en reste parfois des traces plus directes dans les bloc-notes.

 

Cependant, ce que je suis ne définit pas tout à fait mon blog… Alors qu’est-ce que c’est que ce blog ?

 

Voici donc venu le temps du bilan.

 

Critique clandestine c’est :

- 52 articles (ou presque).

- 5788 Visiteurs uniques et 9220 pages vues.

- Un temps de rédaction souvent aussi long que le temps de réaction (jusqu’à 7h pour Under the skin).

CLANDEST'1

- Une hésitation d’environ une heure avant chaque publication. 

CLANDEST'1

- Du temps qui manque pour Mange tes Morts, Adieu au langage ou encore White bird...et de la frustration.

CLANDEST'1

- Des blocs-notes pour se rattraper et pour raconter une cinéphilie qui ne se limite pas à la salle (parfois aussi pour changer du traditionnel diaporama de photos de vacances).

CLANDEST'1

- Des articles inachevés ou carrément jetés à la poubelle comme 12 years a slave (parce qu’après avoir tapé 900 mots, j’ai réalisé que je voulais seulement écrire  "Je n’aime pas").

CLANDEST'1

- Un gros blocage quand j’ai commencé à connaître certains lecteurs et que j’ai eu peur de les décevoir ("Mince! Je le connais et j'aime bien ce qu'il écrit!" "Zut, je ne voulais pas qu'ils tombent là-dessus.").

- Une interrogation quand je vois que le nombre de "like" augmente alors que l’espace des commentaires reste vide ("Mince! Je dois écrire des trucs qui ne suscitent aucun débat.").

CLANDEST'1

- Un relecteur correcteur précieux. Merci Jérôme.

- Un spécialiste du retweet, du favori et de l’indexation sur Imdb. Merci Xavier.

- Une partenaire de tous les instants qui m'a fait une place sur le site de son cinéma. Merci Aline, merci le Caméo.

CLANDEST'1

- Des modèles : Vincent#, Edouard#, Fred#, Oriane#.

- Des rencontres : L’équipe de Zoom arrière#, Florent et Cinecdoche#.

CLANDEST'1

- Du café, des cigarettes et du chocolat au lait, amandes caramélisées et pointe de sel.

- Bob l’éponge en fond sonore.

CLANDEST'1

- Du plaisir et encore du plaisir... En avant pour l'an 2!

CLANDEST'1
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Céline P.


Voir le profil de Céline P. sur le portail Overblog

Commenter cet article

nolan 01/12/2014 13:12

Joyeux anniversaire ! J'aime bien le bloc notes "mois au cinéma" qui permet de parler des films qu'on a vu sans avoir forcément la matière pour un article complet. Moi qui manque de plus en plus de temps pour écrire (j'en ai toutefois beaucoup plus que mon acolyte actuellement), je me tâte sur ce système.

Kezako 29/11/2014 10:06

Yeah! Joyeux anniversaire et encore longue vie à la "critique clandestine"...! ;)